Portes ouvertes sur…

Il est toujours difficile de parler de soi. J’avais demandé à un ami de me faire ma bio, parce que les autres parlent toujours plus objectivement de vous. Une autre de mes connaissances, m’a aussi demandé le même exercice et ce matin, Facebook me demande de le faire ici. Alors je vais essayer de le faire comme je le ressens.

Je suis Nina K et j’ai été longtemps enfant unique de mes parents jusqu’à ce que ma sœur pointe le bout de son nez, 18 ans après moi. Malgré mon unicité, je ne pense pas avoir été élevée comme tel. Je suis une action de grâce vivante sur pied. Pourquoi me direz-vous? Eh ben, j’avais une grande sœur qui est partie trop tôt. Je ne l’ai pas connue d’ailleurs. Et c’est en se consolant de sa perte, que j’ai été conçue. Alors mes parents m’ont prénommée Kpêdétin: entendez “si il y a une grâce à rendre, c’est à Dieu”. Et j’essaie autant que faire se peut, d’incarner cette action de grâce. Au final, mes parents sont séparés mais je pense que ce soit la meilleure chose qui leur soit arrivée.

Mes parents sont fondamentalement différents et je crois qu’il fallait que je vienne au monde; ça devait être le pourquoi de leur rencontre. Ils sont restés ensemble, je crois, le temps de m’armer pour que je puisse affronter la vie et ses péripéties. Et je peux dire qu’ils ont fait du bon boulot. Chacun à sa manière, ils ont fait de moi, cette personne volontaire, supra franche et entière que je suis. Et aujourd’hui, je suis à mon tour, maman d’une louloute que j’essaie d’accompagner.

En termes de parcours académique, c’est un peu éclectique même si j’y vois une certaine cohérence. J’ai un bagage de fabricante de médicaments et de produits cosmétiques. Aimant tout ce qui a trait à la communication, je suis allée voir ce qui s’y passe. J’ai eu le bonheur pour finir de trouver une formation qui allie les deux. J’ai pu concilier un temps soit peu ce côté un peu “schyzo” de mon parcours. Normalement, je suis censée gérer toute structure à caractéristique sanitaire et faire de la communication santé.

Professionnellement, on va dire que ça ressemble à l’académique. Mon grand-père avait l’habitude de dire que l’on ne fait pas souvent le métier que l’on a appris. En finissant mes études en France, je voulais rentrer coûte que coûte, alors je suis passée par un Call center offshore. Pendant mes études, j’avais fait un stage dans une société d’assurance béninoise. En quittant le Call center, cette société m’a récupérée et j’y suis restée 11 ans au lieu des 2 prévues. J’y ai atteint les objectifs que je m’étais fixée. J’ai pu concilier ma soif du marketing, de la communication et du management de la qualité. Oui, de manière native, j’ai tendance à demander le pourquoi du comment. Ce qui fait que ma grand-mère dit toujours aux gens, “Si vous n’avez pas une réponse précise à apporter à cette fille, ne lui interdisez pas quelque chose.

Ma famille est une famille de chercheurs du sens de la vie, donc elle m’a transmis un petit côté ésotérique; il y a tous les courants religieux qui y sont représentés… imaginez donc les réunions familiales! Cela fait que je me suis toujours demandée ce pour quoi j’étais venue au monde. Au bout d’une vingtaine d’années de réflexions, de leçons apprises par la vie, je pense avoir trouvé la réponse: je suis convaincue que le but de ma vie est d’aider les autres à atteindre leurs objectifs, à réussir à trouver leurs voies et leurs quêtes personnelles.

Un ami me demandait comment je définissait ça en une phrase et j’ai répondu Maïeuticienne des rêves professionnels. Dans notre contexte culturel, je n’ai pas encore le modèle économique pour en vivre, mais je suis en bonne voie . Sinon ce qui s’y rapproche le plus est le Business Angel même si je n’ai pas encore la surface financière pour. Mais j’y travaille et Inch’Allah, j’y arriverai.

Cette page s’appelle Maman, travailleuse et anticonformiste. Vous l’aurez donc compris, je suis maman, je travaille et pour le troisième descriptif de l’appellation de cette tribune, eh ben, la plupart des gens qui me connaissent trouvent que je suis anticonformiste. Pendant longtemps, je l’ai refusé et là, je l’accepte et je le porte fièrement. Cela ne veut pas dire que sur certains aspects, je ne suis pas plus (aussi?) conformiste que la norme.

Pour en revenir à ma légende personnelle, je crois que je continue d’aller à la rencontre de la personne que je suis.

Alors, bienvenue dans ma tête. A travers mes partages, vous découvrirez ce qui me touche, me blesse, m’énerve, m’attendrit, bref, moi. Et j’espère pouvoir vous être utile si jamais vous en sentez le besoin… En tout cas, toujours dans la mesure de mes possibilités.

MTA

Publié par

ninakoudjo

Cette plateforme est un vide grenier de mon cerveau. Vous y trouverez tout ce qui me fait vibrer ou hurler; bref du moi, tout craché.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s